Les tâches SEO à ne pas oublier

Les tâches SEO à ne pas oublier

Avant de se lancer dans l’optimisation on-page et dans le netlinking, des étapes dans le référencement naturel sont un préalable indispensable pour que vous puissiez jouir des effets de votre travail de SEO.

Ces opérations vont vous donner l’occasion d’éliminer sur votre site les freins ou les remparts potentiels au positionnement, d’ajuster votre travail à la demande des internautes et de préparer vos pages à leur classement sur Google.

Que ne doit-on pas négliger dans le référencement naturel ?

Nous verrons que ces tâches doivent vous permettre de déterminer les facteurs ralentissant ou bloquant sur votre site. D’autre part, vous pourrez, lors de cette phase préliminaire, sélectionner les requêtes de votre secteur qui sont les plus rentables et donc les plus profitables pour vous et optimiser l’arborescence de vos pages en conséquence.

Un audit SEO précis

Un audit SEO est indispensable pour déceler les aspects de votre site qui pourraient ralentir ou bloquer le fruit de vos efforts. Il peut s’agir de pages inaccessibles ou difficilement accessibles par les moteurs de recherche, ce qui va compromettre leur indexation et donc leur positionnement.  Parmi ces facteurs bluquant ou ralentissant, on peut également trouver des cas de sur-optimisation on-page, de cloaking et des mauvais choix dans les langages de programmation utilisés et les balises employées pour structurer les pages. Une formation en référencement naturel avec un consultant SEO vous donnera les moyens de repérer les freins et les entraves au positionnement de vos pages.

Une analyse des mots-clés scrupuleuse

Le référencement d’un site n’est pas envisageable sans une analyse attentive des requêtes de votre thématique. Pourtant, trop d’admnistrateurs de site établissent leur liste de mots-clés sans vérifier le potentiel de chacun d’entre eux en terme de trafic. Et trop de référenceurs travaillent docilement sur la liste de mots-clés de leurs clients sans y apporter la moindre modification. Le risque est évident : celui de positionner vos pages sur des mots-clés qui correspondent à une faible demande (environ moins de 1000 recherches mensuelles). De plus, sans cette analyse, vous risquez de passer à côté de certaines expressions-clés qui présentent un nombre de requêtes non négligeable, par exemple dans la longue traîne.

Une arborescence des pages rationalisée

Une fois les meilleurs mots-clés sélectionnés, il convient de les répartir parmi les pages  de votre site, existantes ou à créer, et d’organiser l’ensemble des pages de manière rationnelle, sous la forme de cocons sémantiques plus ou moins hermétiques, et liées entre elles par un maillage interne pondéré et réfléchi. C’est la seule manière d’aider les moteurs de recherche à comprendre votre thématique propre et à mieux classer vos pages. Cette organisation facilite la circulation de votre jus SEO de vos pages secondaires à vos pages principales et favorise le positionnement de ces dernières.