L’impression 3D : un outil qui révolutionne le domaine de la production

L’impression 3D : un outil qui révolutionne le domaine de la production

Depuis quelque temps, l’impression 3D fait couler beaucoup d’encre. Sujet intéressant pour le grand public, ce procédé séduit surtout les professionnels et notamment  ceux qui œuvrent dans le secteur industriel. Cependant, les champs d’application de l’imprimante 3D sont multiples et couvrent d’autres domaines. Retour sur les divers avantages présentés par ce produit et ses différents usages.

Les champs d’application de l’ imprimante 3D

Le marché de l’impression 3D est promu à un grand avenir. En France, il y aurait plus de 400 fabricants d’imprimantes 3D. Les produits se subdivisent en deux catégories. La première cible les particuliers, tandis que les modèles  grands formats sont destinés à l’usage des professionnels. Ces derniers peuvent être utilisés dans de nombreux domaines.

L’aéronautique est le premier secteur à s’emparer de la fabrication additive. On n’y a particulièrement recours  que pour la production de pièces industrielles très complexes  comme les injecteurs de carburant. L’automobile, quant à lui, se contente d’une utilisation plus limitée. Aujourd’hui, l’impression 3D sert surtout pour le prototypage et  la conception des pièces de rechange.

Dans la santé, la réalisation des prothèses et des implants est l’une des applications les plus répandues. Les imprimantes 3D permettraient de fabriquer des dispositifs médicaux sur mesure et des répliques d’os. Mais aux dires des médias, il sera bientôt possible d’imprimer un tissu humain ou un organe grâce à cet outil révolutionnaire.

Les différents avantages de l’impression 3D

Il est à noter que la fabrication additive couvre encore plusieurs secteurs d’activité, à savoir la mode, le bâtiment, l’alimentaire et même l’art. Si l’impression 3D connaît une telle hausse d’intérêt, c’est parce qu’elle présente de nombreux avantages. Tout d’abord, elle favorise un gain de temps inestimable et permet d’économiser de la matière. Ce procédé simplifie aussi le processus de conception. On peut intégrer plusieurs pièces simultanément et réaliser une fonction d’un seul tenant. Ainsi, cela réduit le temps de production des articles en série.

Autre facteur qui suscite l’engouement des professionnels pour l’impression 3 d grande dimension, c’est évidement sa flexibilité. En effet, pour concevoir un objet en métal, en plastique ou en céramique, il n’est plus nécessaire de repasser par une étape de moulage. Tous les détails concernant la pièce sont déjà enregistrés dans la mémoire de l’ordinateur. De ce fait, l’opération est effectuée automatiquement. À la rigueur, la seule tâche qui incombe aux fabricants est de réaliser des montages. Par ailleurs, ce procédé séduit également le département R&D des entreprises. L’équipe s’en sert pour présenter ses produits ou le prototype d’une invention, en vue d’une validation.