Comment Huawei a réussi son implantation en France ?

Comment Huawei a réussi son implantation en France ?

Nouvel arrivé dans la course au meilleur smartphone, la marque chinoise n’a pas mis longtemps à se placer dans le top 10 des meilleurs smartphones, quoi qu’il ne jouisse pas encore de la réputation de Samsung dans la fabrication, la fiabilité et la qualité. Huawei s’est donc lancé dans la multiplication des gammes de téléphones, chacune adaptée à un public différent : les « P » pour ceux qui recherchent la pointe de la puissance, les Mate pour ceux qui cherchent une tablette plus complète et moins chère que les « P », et ainsi de suite.

Pourtant et malgré cette versatilité, Huawei ne s’est pas implanté de la même façon partout : si la marque a rencontré un public très accueillant en France, il n’en est pas de même aux États-Unis par exemple où elle peine à s’imposer. Alors pourquoi une telle différence de succès, pourquoi une réussite commerciale chez nous et pourquoi un échec aux États-Unis ?

Huawei : un smartphone qui répond à certaines demandes

Pour comprendre ce phénomène, il faut revenir avant 2013 et l’arrivée des téléphones Huawei en France : les trois leaders du marché de la téléphonie étaient alors Samsung, Apple et LG. Néanmoins en termes de popularité, LG n’a jamais tenu la comparaison avec les deux premiers du classement, et personne ne semblait pouvoir les détrôner ou même les menacer de loin.

C’est alors qu’est arrivé Huawei sur le marché français, en proposant des téléphones rivalisant de puissance avec les meilleurs appareils de Samsung, et même en les dépassant sur certains aspects, par exemple les appareils photo inclus dans les appareils, indétrônés jusqu’à présent. Ses caractéristiques lui font grappiller les places une à une jusqu’à la troisième place des ventes. Les acheteurs sont tellement enthousiastes que la marque chinoise se place juste derrière Apple en vente et s’empare même d’une partie du marché de Samsung. Le succès en France était fait.

Pour d’autres actualités sur les téléphones intelligents en France, n’hésitez pas à vous rendre sur le blog Le Smartphone !

État actuel du marché

Aujourd’hui, Samsung et Huawei sont engagés dans une lutte acharnée pour détenir le téléphone le plus puissant. Il faut dire que le P20 Pro d’Huawei et le Galaxy S9 Plus de Samsung ont chacun des arguments à revendre, et l’emportent chacun dans leur propre catégorie.

En ce qui concerne l’appareil photo par exemple, Samsung l’emporte avec un autofocus beaucoup plus rapide et une maitrise des couleurs beaucoup plus prononcée, tandis que Huawei l’emporte avec un zoom extrêmement précis et une qualité d’image supérieure. Pour plus de détails sur la comparaison de ces appareils photo, lisez cet article paru sur 01net !

Reste à savoir si l’un des deux réussira à s’imposer face à l’autre à la rentrée lorsqu’ils annonceront leurs prochains smartphones, ou dans les années à venir. Et dans le cas où ce serait Huawei, si une réussite de ce type suffira à lui donner ce gain de popularité dont il a besoin contre Samsung.

États-Unis : les raisons d’un échec

Aux États-Unis, les choses ne se sont pas passées exactement de la même manière. Huawei a commencé à tenter de s’implanter en 2014, un an après la France. Le premier écueil, qui sera déterminant, se dresse aussitôt face à Huawei : la marque chinoise n’est pas aux normes américaines sur les smartphones. C’est un retard d’un an pour la marque qui rentre en pourparlers avec la société AT&T pour revenir sur le marché en force. Une rumeur court pendant cette période, accusant le constructeur d’avoir envoyé des employés infiltrés dans les grandes surfaces pour « comprendre le consommateur américain ». Ce genre de rumeur n’est pas vraiment bénéfique pour le constructeur.

Depuis, Huawei a quand même rejoint la 3e place du classement des ventes de smartphone aux États-Unis, l’écart avec Samsung et Apple, leaders sur le marché là-bas aussi est par contre toujours très creusé. Ils prévoient donc des campagnes de publicité massives à partir de la rentrée afin de convaincre les consommateurs de se laisser tenter par leurs smartphones.