Les différents enjeux de l’externalisation comptable

externalisation comptable

Les différents enjeux de l’externalisation comptable

L’externalisation consiste à sous-traiter tout ou une partie d’une fonction au sein d’une entreprise. Et afin de mieux se recentrer sur leur cœur de métier, les dirigeants préfèrent faire appel à des prestataires extérieurs. Il faut reconnaître l’outsourcing a connu une grande évolution ces dernières années. Mais dans cet article, les points à développer concerneront surtout l’externalisation comptable.

En quoi consiste l’externalisation comptable ?

L’externalisation comptable consiste à confier la comptabilité d’une société à des professionnels en la matière tels qu’un expert-comptable. Et parfois, on se demande si une entreprise est obligée de recourir à cette stratégie. Il n’y a pas vraiment de bonne ou de mauvaise réponse pour vous aider à mieux voir sur le sujet, voici quelques éléments de réponse.
Une entreprise n’est pas obligée de sous-traiter sa comptabilité. En effet, elle peut décider soit de la gérer en interne soit de faire appel aux services d’un prestataire. Et quand elle choisit d’externaliser sa comptabilité, elle peut le faire soit totalement soit partiellement. Toutefois, avant d’envoyer les données comptables au cabinet d’expertise, il est préférable d’en faire une sauvegarde. Pour ce faire, vous pouvez par exemple utiliser un disque dur externe, une clé USB, ou tout simplement faire une sauvegarde en ligne.

Les avantages de l’externalisation comptable

Cette stratégie peut présenter des avantages pour les entreprises :

• Un gain de temps considérable
Le premier point positif quand on procède à l’externalisation de la comptabilité de l’entreprise est le gain de temps. En effet, le dirigeant d’une PME peuvent consacrer leur temps à la recherche et au développement de son entreprise au lieu de gérer sa comptabilité ou de gérer ses collaborateurs comptables. Dans ce cas, il peut consacrer plus de temps à son métier.
• Une maîtrise des coûts
Il convient de savoir que le coût global de l’externalisation est moins important que le coût engendré par les services de comptabilité en interne. En effet, cela n’est peut-être pas évident, mais en faisant une analyse approfondie, vous verrez que les coûts ainsi que les économies réalisées en procédant à la sous-traitance sont moins élevés qu’ils ne paraissent. En plus, certains cabinets peuvent vous proposer des coûts intéressants pour une bonne qualité de service. Vous pouvez faire appel à des agence offshore à l’étranger telle que nosycom.com sise à Madagascar pour la délocalisation de vos saisies comptables.
• Obtenir les services d’un expert
En faisant appel à un sous-traitant, vous pourrez alors bénéficier de la compétence d’un expert comptable. Et ce professionnel possède des connaissances accrues tant sur les domaines juridiques que fiscaux. Alors, se fier à un expert comptable vous évitera de faire des erreurs pouvant, par la suite, vous coûter très cher.

Les principaux travaux à externaliser

Comme il a été dit plus haut, vous pouvez opter pour une externalisation partielle ou totale de votre comptabilité. Ainsi, voici quelques exemples de travaux que vous pourrez sous-traiter. Vous pouvez externaliser la saisie comptable. Cela concerne par exemple la comptabilisation des achats, celle des frais généraux, la comptabilisation des ventes, de la trésorerie, de la paie et bien d’autres encore.
D’autre part, vous pouvez aussi confier la gestion de la fiscalité telle que les différents impôts et taxes à payer comme la TVA. Il y a aussi la gestion des immobilisations, le lettrage des comptes, les différents travaux d’inventaire ou encore l’établissement de toutes les paperasses fiscales ainsi que les comptes annuels.

outsourcing

La matérialisation de l’externalisation de la comptabilité

Cette matérialisation se manifeste par la signature du contrat convenu entre les deux parties. Il s’agit alors ici de la lettre de mission qui a été établie d’un commun accord entre l’entreprise et le cabinet de sous-traitance. Cette lettre de mission doit alors prévoir la nature et la mission confiées à l’expert comptable. Elle contient également le montant des honoraires, les travaux respectifs de chacune des parties afin d’assurer le bon déroulement des travaux, et enfin les conditions de résiliation de la mission.